Aravis - N°122 - Juin/Juillet 2017

19 candidats pour un siège

Les élections législatives se déroulent les 11 et 18 juin. Dans la 2e circonscription de Haute-Savoie (cantons d’Alby-sur-Chéran, Annecy-centre, Annecy-nord-est, Faverges-Thônes, Seynod) 19 candidats briguaient le poste de député. Si en 2012 Lionel Tardy, déjà député sortant, avait remporté haut la main l’élection, cette année le parti d’Emmanuel Macron devrait bousculer les lignes jusque dans des bastions comme la Haute-Savoie, terre traditionnellement ancrée à droite.

Les candidats déclarés :

Lionel Tardy (Les Républicains) candidat à sa propre succession, a déjà deux mandats de député à son actif.

Michel Sarteur, divers droite

Vincent Lecaillon, Front national

Yann Burgière, La France insoumise

Pierre Mollier, L’Union Populaire Républicaine 

Frédérique Lardet La République en marche

Jean-Marc Brûlé, Parti radical de gauche

Lionel Falcy, régionaliste

Jean-Paul Vigarié, parti animaliste

Jérôme Gretz, divers droite

Maurice Ravaz, Savoie fédérale

Claude Baudoin, Mouvement 100 %

Naci Yildirim, Lutte Ouvrière

Ghislain La Spisa, Parti socialiste

Loris Fontana, Parti communiste français-Front de gauche

Martine Delachet, écologiste

Camille Thébaut, sans étiquette

Jeannie Tremblay, Europe Ecologie-Les Verts

Chantal Touvet, divers droite

En 2012 Lionel Tardy l’avait emporté au 2e tour avec 56,5 % des suffrages exprimés contre Denis Duperthuy (PS) à 43,5 %. Il y a cinq ans, douze candidats étaient en lice lors du premier tour. L’abstention s’était élevée à 47 %.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous