Livres - N°121 - Avril/Mai 2017

Livres

Nouvelles d’altitude 

«Je dois emmener Zou à la montagne. En douceur. Elle a 17 ans et sa référence est le Mont-Saint-Michel…» Les premières lignes de la première nouvelle, déclinée en cinq variations, donnent le ton : il va être question de partager l’amour de la montagne, et l’humour sera de la partie. Ainsi paré, on ira en Oisans, au mont Blanc, dans le Hoggar, en Suisse à 4 000 mètres, dans le Haut Atlas, le Vercors, la Chartreuse ou le Dévoluy. On rencontrera toutes sortes de compagnons de marche, de cordée ou de méharée. Car elle en a vécu des aventures Odette Bernezat en cinquante ans de vadrouille là-haut en montagne et là-bas dans le désert. Son œil frise et sa plume est alerte, ce qui donne de la saveur aux nouvelles que sa belle vie lui a inspirées. Avec elle la montagne d’en haut et de là-bas est toujours humaine, belle et aimable, jamais tragique.

C’est donc sa vie qu’Odette Bernezat raconte à travers ses nouvelles. Une vie inspirée par la passion de la montagne et du désert ; animée par le plaisir de l’ascension et du voyage, par la curiosité de la rencontre et par le goût de l’écriture.

Que la montagne est belle ! Et autres nouvelles d’en haut et de là-bas d’Odette Bernezat, Glénat, 19,99 € 

 
 

L’aménagement des Alpes 

Routes, ponts, forts, tunnels, barrages, plans neige : très tôt les paysages de la montagne ont été aménagés. Et peut-être même ici davantage encore qu’ailleurs en raison de la topographie complexe qui impose aux hommes beaucoup d’imagination et… une certaine forme d’humilité.

Vous vous imaginez les Alpes comme un océan de nature préservée ? Que nenni ! Sans même remonter aux premiers bergers qui, à la préhistoire, ont colonisé les alpages avec leurs troupeaux jusqu’à plus de 3 000 mètres d’altitude, les Romains ont, dès les premiers siècles de notre ère, aménagé des voies de communication. En témoigne la fameuse table de Peutinger, cette étonnante représentation cartographique des passages alpins de l’Antiquité. Dans la foulée de ces traversées il a fallu sécuriser les itinéraires en élevant murs et fortins. L’histoire aura retenu le duc des Lesdiguières pour ses premières fortifications de grande ampleur, mais aussi juste après Vauban dont les ouvrages sont aujourd’hui classés au patrimoine de l’Unesco.

C’est au travers d’une série de portraits que ce numéro de printemps se propose de redécouvrir l’aménagement des Alpes, depuis les premières routes jusqu’à la construction des grands barrages hydro-électriques et des premières stations de sports d’hiver. De grands noms ont émaillé cette longue histoire. On les retrouvera au fil des pages de cette revue.

L’Alpe 76 : Grands bâtisseurs, collectif, Glénat, 18 €

 

Militaires au sommet 

A l’automne 2003, le Groupe militaire de haute montagne tente l’ascension du Shishapangma, le seul 8 000 entièrement situé au Tibet. Mais une partie du groupe ne rentrera jamais à Chamonix, emportée par une corniche qui s’est détachée. Certains des rescapés veulent encore croire à l’alpinisme et une nouvelle équipe se crée. Ce sera alors des premières spectaculaires en Antarctique, en Alaska et en 2011 la première traversée de la cordillère Darwin en Terre de Feu. L’élan est donné et le GMHM sort de l’ombre pour retourner sur les plus hautes montagnes de la Terre comme au Kamet et au Shishpangma en 2014 en souvenir des disparus… L’auteur, Claude Gardien, est guide et publie des articles dans la presse spécialisée puis devient rédacteur en chef du magazine Vertical.

Frères d’altitude, dix ans d’expéditions du Groupe militaire de haute montagne, de Claude Gardien, éditions Guérin, 56 €

 

Rando un jour… 

C’est le printemps et on commence à peaufiner ses prochaines sorties rando.

Ce guide rassemble 44 balades pour toute la famille autour d’Annecy et de son lac. Les randonnées proposées débutent dans les forêts et les marais proches des rives du lac d’Annecy afin de découvrir plusieurs belvédères souvent méconnus. Les itinéraires suivants mènent le promeneur dans le massif du Parmelan et le plateau des Glières, tout autant que dans les massifs de la Tournette et des Aravis. Plus au sud, une troisième partie du guide aborde le Semnoz et les Bauges. D’autres balades permettent aussi de crapahuter entre Aix-les-Bains et La Roche-sur-Foron, sur des montagnes plus familiales à l’écart des secteurs très touristiques.

Comme les autres ouvrages de cette collection, celui-ci est bâti pour donner toutes les informations de chaque balade avec le maximum de précision pour partir l’esprit tranquille.

Autour d’Annecy, de Roger Hémon, Le P’tit Crapahut, 12,50 €

 

 

… rando toujours 

L’une des nouvelles rééditions de topo-guides de la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP) est consacrée au pays du Mont-Blanc et propose des randonnées entre Chamonix, Sallanches et Megève. Les itinéraires traversent des villages typiques dont l’architecture reflète l’activité pastorale comme Praz-sur-Arly ou Vallorcine. Le randonneur pourra passer d’une réserve naturelle à une autre et apprendre de la géologie dans cette richesse de paysages sans égal.

Ce topo-guide détaille des GRP de 155 km ainsi que six variantes et de multiples combinaisons possibles.

Pays du Mont-Blanc, Topo-guide de la FFRP, 15,70 €

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
5 € N°124
Octobre/Novembre 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous