La Clusaz - N°133 - Avril/Mai 2019

Nouvelle retenue d’altitude

Longuement évoqué lors d’une réunion publique le 14 novembre, le problème de ressource en eau pour la commune pourrait être en partie résolu avec la création d’une retenue d’altitude sur le plateau de Beauregard.

L’année 2018 et la sécheresse qui a atteint la Haute-Savoie dans sa globalité a fait réfléchir élus et habitants. Dans les Aravis, en particulier pour les stations du haut de la vallée, la SPL O des Aravis a planché sur un schéma directeur du petit cycle de l’eau et ses études portent sur les besoins en eau potable à l’horizon 2040. Ce qui avait été mis en avant lors de la réunion publique est ce constat, pour La Clusaz, d’un manque de 50 000 m3 d’eau potable en particulier en hiver, lors d’un étiage sévère et d’une fréquentation maximale de la station.

C’est dans cette optique que les élus ont décidé la création d’une nouvelle retenue d’altitude sur le plateau de Beauregard. Ce nouveau dispositif aura un rôle de garantie d’eau potable pour la population mais pourra également servir à alimenter le réseau de neige de culture. Un travail de la Satelc a, lui, mis en lumière les besoins des futures installations de développement du réseau d’enneigement des pistes. Ses conclusions portent sur un besoin d’enneigement de 33 hectares de pistes supplémentaires correspondant à un volume de 98 000 m3 d’eau à stocker.

La présentation du dossier donnée lors du conseil municipal du 31 janvier fait état d’un projet d’une retenue collinaire d’une capacité de 148 000 m3 située sur le site du bois de la Colombière, inscrit en zone N dans le plan local d’urbanisme et dont toutes les parcelles appartiennent à des propriétaires privés. 

Dans un premier temps, la commune doit déposer différents dossiers d’autorisation pour la partie administrative du projet. Il lui faut également demander une autorisation de défrichement de parcelles pour un total de 52 697 m2 de superficie. Ce projet est estimé à plus de 10 millions d’euros HT dans sa totalité dont 6,485 millions d’euros pour la construction de l’ouvrage et des réseaux de neige de culture, 100 000 euros d’acquisitions foncières et 3,5 millions d’euros pour les modifications au réseau d’adduction d’eau potable. Pour alléger la note, la commune a sollicité Région et Département par une demande de subventions. L’objectif est une construction à horizon 2021.

 
Photo : La Clusaz possède déjà quatre retenues collinaires comme celle de l’Etale, pour une capacité de 271 000 m3.
 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de Monsieur Michel Bansard résidant au Mans (72) et propriétaire d’une résidence secondaire à Saint-Jean-de-Sixt, qui fait suite à la lettre de Jean-Claude Rolland paru dans notre dernière édition.

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous