Montagne - N°122 - Juin/Juillet 2017

Une saison meurtrière à l’Everest

Une dizaine d’alpinistes (au moins) auront perdu la vie cette année au cours de la saison des expéditions à l’Everest (Ueli Steck aura d’ailleurs été le premier d’entre eux). Si côté népalais, le guide français Yannick Graziani a renoncé à l’assaut final à 8 500 m, empêché par les conditions de neige et la météo, côté tibétain, l’ovni catalan Kilian Jornet  (photo) réussissait, lui, à enchaîner deux ascensions «express», dont la dernière en 17 heures.Un doublé en style alpin, comme toujours à la vitesse de l’éclair pour «l’ultra-terrestre», qui bouclait ici son projet «Summits of my life» (ascensions des plus hauts sommets de la planète en un temps record) et qui est, de surcroît, devenu le premier homme à se hisser deux fois au faîte de l’Everest en une semaine, sans oxygène.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de Monsieur Michel Bansard résidant au Mans (72) et propriétaire d’une résidence secondaire à Saint-Jean-de-Sixt, qui fait suite à la lettre de Jean-Claude Rolland paru dans notre dernière édition.

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous