Courrier des lecteurs - N°126 - Février/Mars 2018

Suppression de la gratuité pour les seniors

Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

«J’ai 81 ans. Je passe les trois mois d’hiver, de janvier à fin mars, au Grand-Bornand depuis 15 ans. J’ai d’abord attendu mes 70 ans pour bénéficier du forfait gratuit, mais cet avantage avait été repoussé à 75 ans. Il y a cinq ans je bénéficiais donc enfin de cet avantage.

Hier, profitant du beau temps je me présentais à la caisse de la Floria pour m’entendre dire, sans ménagement, que cet avantage n’existait plus, et que c’était la même chose à La Clusaz ; excuse de mauvais goût dont je n’ai strictement rien à faire. Courroucé je quittais la caisse sans rien acheter.

Bien sûr cette mesure n’avait pas fait l’objet d’une grande publicité.

Je trouve scandaleuse cette méthode du fait accompli supprimant des avantages durement acquis avec rétroactivité, méthode que même l’Etat évite de se servir. Je trouve cela méprisant pour les “vétérans” qui n’encombrent pas les pistes mais sont souvent le support financier de leurs enfants et petits-enfants pour pouvoir profiter de la station.

Je me posais, en raison de mon âge et de mes rhumatismes, la question de savoir si je ne ferais pas mieux de raccrocher mes skis ; vous contribuez largement à faire pencher ma décision.

Qu’espérez-vous retirer de cette mesure impopulaire ? Ce n’est certainement pas ce revenu ridicule, en raison du faible nombre de “vétérans” concernés, qui va permettre à la station d’améliorer sa situation et son prestige, par exemple de financer la décoration des nouvelles télécabines du Rosay.

A vouloir trop gagner on peut beaucoup perdre.

Bien qu’attaché à cette station je reste courroucé par cette décision inique.»

 
Page sur 1              1             
Commentaires des internautes
taverne - le 02/04/2018 à 18:40
Je trouve aussi honteux que cet homme ne puisse plus bénéficier du forfait gratuit pour les séniors!!!
les bambins ne payent pas eux !
le fric.....
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
Accédez aux courriers des autres numéros
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de Monsieur Michel Bansard résidant au Mans (72) et propriétaire d’une résidence secondaire à Saint-Jean-de-Sixt, qui fait suite à la lettre de Jean-Claude Rolland paru dans notre dernière édition.

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous