Haute-Savoie - N°136 - Octobre/Novembre 2019

Lutte contre l’ambroisie

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus concernée de France par la présence d’ambroisies. Sur les trois espèces classées dangereuses pour la santé humaine, au titre du code de la santé publique, deux sont présentes dans la région. Ces plantes ont un caractère allergisant mais elles sont également une menace pour la biodiversité et engendrent des problèmes pour la production agricole.

Il existe désormais une obligation de prévention et de destruction pour tous, que ce soit de la part des opérateurs publics que des particuliers.

Le préfet de la Haute-Savoie a signé un arrêté le 15 juillet qui fixe les mesures préventives et curatives et rend obligatoire la destruction de l’ambroisie ainsi que la prévention de son implantation.

La lutte passe désormais par l’élimination des plants d’ambroisie, idéalement avant pollinisation. Cette lutte est organisée autour d’un réseau de référents communaux et intercommunaux, informant la population sur la présence de la plante et son éradication.

Pour que chacun puisse s’impliquer et signaler la présence d’un plant d’ambroisie, un site internet a été créé : signalement-ambroisie.fr, qui permet de géolocaliser les plants repérés par smarphone. Ce signalement peut se faire aussi via le 0 972 376 888 ou
contact@signalement-ambroisie.fr.

En Haute-Savoie l’ambroisie la plus présente est celle à feuilles d’armoise et a un fort potentiel allergisant par son pollen émis d’août à octobre.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
3.50 € Aravis
N°135
Août/Septembre 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous