Sommaire du journal N°130 - Octobre/Novembre 2018

Chers lecteurs,

On a longtemps sous-estimé le poids économique des résidents secondaires qui estimaient être – l’expression revenait régulièrement chez nos lecteurs il y a une vingtaine d’années – des «vaches à lait» pour les instances locales et régionales... 

Les choses ont peu à peu évolué et la plupart des maires tiennent compte aujourd’hui de «leurs» résidents secondaires à l’exemple d’Eric Fournier, le maire de Chamonix, qui a accueilli cet été, comme chaque année, l’assemblée générale de la Fédération des associations des résidents de stations de montagne (FARSM) qui regroupe une vingtaine de stations et dont la présidente est Mireille Sertout, présidente de l’association des résidents de La Clusaz.

La Fédération a mené une enquête, tout au long du printemps auprès de ses adhérents, qui tord le cou à bien des idées reçues, notamment à celle des «lits froids» que certains élus n’hésitent pas à dénoncer. Or l’étude de la FARSM démontre que l’occupation totale des résidences secondaires est de 105 jours en moyenne par an et que les propriétaires, ou les occupants, dépensent 

9 010 euros dans la station pour les frais et les loisirs liés à leur habitation !

«Le rôle des propriétaires de résidences secondaires est particulièrement important, souligne le secrétaire général de la FARSM, Jean-François Quest, pour les locations estivales alors que les remontées mécaniques, focalisées sur l’hiver et le ski, ont tendance à oublier l’été.»

Claude Fouchier

Revue de web

Loisirs

Montagne

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Saint-Jean-de-Sixt

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :



Boutique
5 € N°130
Octobre/Novembre 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous