Livres - N°159 - Août/Septembre 2023

Livres

C’est dans un avion des Années folles en vol vers l’Himalaya que Dominique Potard situe le début de son roman. L’objectif de ces gais lurons originaires de Chamonix : l’Everest, où un cairn aperçu au sommet serait la preuve que le mythique Mallory est monté là le premier.

Les ennuis commencent dès le survol des Alpes, lorsqu’il faut jouer à saute-frontière pour échapper aux avions de chasse italiens, puis suisses.

Cette réécriture ironique, voire sarcastique, du voyage des routards vers l’Orient s’inscrit dans la droite ligne de la saga initiée par le roman de Dominique Potard Le port de la Mer de Glace.

Bienvenue à bord de ce vieux coucou avec cette bande de Chamoniards excentriques, direction le Toit du monde.

Le promeneur de l’Everest de Dominique Potard, éditions Guérin, 15 €

 

Dès la fonte des neiges, les plantes des montagnes offrent un spectacle unique par leur foisonnement, l’éclat de leur floraison et leur diversité. Les auteurs, botanistes et photographes, présentent de façon très complète la flore des massifs français, en mettant l’accent sur les spécificités locales et régionales. Cet ouvrage s’adresse à tous les passionnés de montagne qu’ils soient naturalistes, photographes ou randonneurs. 

Les plus de cet ouvrage : présentation de 1 890 espèces des massifs français de l’étage montagnard à l’étage alpin ; approche moderne de la botanique basée sur une iconographie exceptionnelle ; ouvrage accessible aux débutants : conseils pratiques et nombreuses astuces pour une identification sûre et aisée des plantes ; compléments pour les groupes difficiles : clés, risques de confusion et photos de détail illustrant les critères botaniques combleront les botanistes les plus exigeants.

Guide expert des plantes de montagne par Philippe Pellicier, Franck Le Driant et Lionel Ferrus, éditions Biotope, 49 €

 

Ouvrage écrit pour les 20 ans de l’Ultra trail du Mont-Blanc, les témoignages permettent d’entrer dans les coulisses de cette course de montagne qui a changé le trail running pour toujours.

Il y a 20 ans, une petite équipe de coureurs et de coureuses a eu une idée folle : organiser une course autour du plus haut sommet des Alpes, sur plus de 150 kilomètres, en passant par l’Italie, la France et la Suisse. Ils n’attendaient que quelques inscriptions… Mais 700 athlètes se présentent sur la ligne de départ.

Ce livre explique comment cette course est devenue en vingt ans l’un des plus grands événements sportifs du monde.

Le trail devenu légende, dans les coulisses de l’UTMB de Doug Mayer, éditions Helvetiq, 24,90 €

 

Troisième édition de ce topo guide dans la fameuse collection Le p’tit Crapahut de Glénat, pour (re)découvrir le massif des Aravis entre cols et lacs d’altitude.

En dehors des sentiers battus il y a tant à découvrir et à goûter, entre faune sauvage, activités agropatorales. Architecture typique des chalets d’alpage, hameaux abritant encore du patrimoine, sommets pour goûter la haute altitude, villages et fêtes traditionnelles, ce topo-guide de 27 balades au pays du reblochon fait découvrir un territoire d’une façon pratique et originale.

Aravis de Jean-Marc Lamory, éditions Glénat, 9,50 €

 

Sans Tenzing, l’Everest aurait-il été gravi il y a soixante dix ans ?

On peut se poser la question en découvrant, à chaque page de cette biographie, combien Tenzing Norgay fut beaucoup plus que le « second couteau » d’Hillary pour la première historique de l’Everest, le 29 mai 1953.

Tenzing est né au Tibet, au pied de l’Everest, il n’avait que 22 ans en 1935 lorsqu’il a été embauché pour sa première expédition sur le Toit du monde.

Depuis cette date, il rêve de gravir la grande montagne en véritable alpiniste passionné et non comme simple porteur d’altitude, et va jouer un rôle de plus en plus important dans toutes les tentatives. Après le succès, le Népal et l’Inde ne s’y trompent pas et lui font un triomphe.

Le déshérité par les déshérités, issu d’une famille d’éleveurs de yacks, Tenzing, enfant nomade, est devenu le premier homme au sommet de l’Everest avec Hillary il y a 70 ans.

Tenzing le héros de l’Everest d’Ed Douglas, éditions Paulsen, 25 €

 

Avalanches, éboulements, inondations, incendies… Les risques naturels sont inhérents à la vie en montagne. Comment les communautés alpines ont-elles géré ces risques depuis le Moyen Age ? Quels faisceaux de savoirs et de pratiques ont-ils mis en place pour se prémunir de ces catastrophes naturelles et donner naissance au corps professionnel que l’on connaît aujourd’hui ?

Si les risques naturels ont toujours influencé les façons d’habiter la montagne (architecture, rites et pratiques, toponymie), les accidents liés à l’apparition de l’alpinisme et au développement des sports de montagne vont bouleverser en profondeur l’organisation des secours en haute montagne. Aujourd’hui, la surfréquentation de certains territoires de montagne, les nouvelles pratiques sportives, leur surmédiatisation continuent d’alimenter le débat.

À travers une réflexion sur la gestion des risques naturels, les chroniques de sauvetage, ainsi que l’histoire du secourisme et sa médicalisation, ce numéro dresse un portrait de ce corps de métier encore méconnu.

L’Alpe – Secours en montagne n° 101, revue, Glénat éditions, 18 €

 

Ce guide de référence représente tous les arbres et arbustes de montagne, sans oublier les arbrisseaux et les lianes, soit 225 espèces ligneuses, classées selon leur milieu naturel de prédilection.

Plus de 500 photographies représentent les espèces dans leur environnement. 250 dessins précis de rameaux en fleurs ou en fruits, avec des critères simples d’identification, sont complétés par des croquis de silhouettes. Les textes complètent ces clichés afin d’apprendre à reconnaître les différentes espèces et en apprendre plus sur leur mode de vie, l’origine de leur nom, leurs usages, leurs vertus médicinales.

Des abords des villages aux éboulis d’altitude, c’est un panorama complet des arbres et arbustes de montagne qui nous est proposé par le Parc national des Ecrins. 

Arbres et arbustes de montagne par le Parc national des Ecrins, éditions Glénat, 25 €

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de Monsieur Michel Bansard résidant au Mans (72) et propriétaire d’une résidence secondaire à Saint-Jean-de-Sixt, qui fait suite à la lettre de Jean-Claude Rolland paru dans notre dernière édition.

Boutique
3.50 € Aravis
N°163
Avril/Mai 2024

Commander
6.50 € N°164
juin/Juillet 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous