Manigod - N°156 - Février/Mars 2023

Vœux du maire – De gros chantiers pour un mandat

Lors de la cérémonie des vœux du 12 janvier, le maire, Stéphane Chausson, en a profité pour faire un bilan de mi-mandat puisque depuis deux ans les rencontres avec ses administrés ont été contrariées par la pandémie du Covid-19.

Comme dans les autres collectivités, Stéphane Chausson, le maire, a fait état des difficultés rencontrées durant ce début de mandat, pour raisons sanitaires, et une équipe qui n’a pu se mettre au travail que le 25 mai 2020 alors qu’elle avait été élue le 15 mars.

Covid-19, guerre en Ukraine venant bouleverser le marché des matériaux, compliquant l’avancée des travaux de certains chantiers de la commune. « La récente crise énergétique vient amplifier ces difficultés, notamment avec un prix de l’électricité multiplié par sept. Je ne vous cache pas que j’aurais rêvé d’un début de mandat dans de meilleures conditions », a confié Stéphane Chausson.

Après deux années sans cérémonie, c’est donc un bilan de mi-mandat qu’a réalisé l’édile. Le premier chantier entrepris par l’équipe municipale est la réhabilitation du bâtiment de la poste et de deux logements en étages. « Ces appartements étaient vides et inoccupés depuis près de 18 ans. Ils ont nécessité une réhabilitation totale, intérieur et extérieur, pour un coût d’environ 463 000 € HT. Nous avons obtenu 125 000 € de subventions du Département, de la Région et du Syane. Le résultat est plutôt satisfaisant. » Les deux appartements de 75 m2 et 110 m2 sont actuellement occupés par deux familles avec enfants, ce qui était l’objectif de la commune au vu de la baisse continue des effectifs de l’école communale.

Un col à réaménager

Ce sera le projet le plus important du mandat. Le réaménagement et la restructuration du col de la Croix Fry est un projet déjà évoqué à plusieurs reprises durant des réunions publiques. Ce projet « consiste à dévoyer la route départementale, à restructurer l’ensemble des parkings du col et à construire un bâtiment communal d’accueil et de services permettant de regrouper l’office de tourisme, l’ESF, Labellemontagne, le club des sports, une salle hors sac, des sanitaires, une crèche halte-garderie et deux salles communales. » Ce bâtiment permettra aux différents services de travailler dans de meilleures conditions. « Il permettra aussi de répondre aux exigences du classement station tourisme et première catégorie de l’office de tourisme » a encore indiqué le maire.

Ce chantier a débuté en 2022 par la restructuration des parkings et de la voie départementale ; ces travaux se termineront cette année. Quant au bâtiment, d’un coût de 4,7 M€, la construction doit démarrer au lendemain de la fermeture de la station, le 11 avril, pour une livraison partielle en décembre. Cette nouvelle construction sera achevée l’année prochaine.

Pont des Choseaux

C’est le troisième chantier lancé dès le début du mandat : la reconstruction du pont des Choseaux. Le maire l’a rappelé : « Ce pont donnait des signes évidents de faiblesse, n’avait jamais fait l’objet d’un diagnostic et ne comportait aucune limitation de tonnage. »

Le diagnostic réalisé a confirmé son mauvais état et l’impératif de limiter le tonnage à 12 tonnes. « Autant dire qu’il ne passait plus grand-chose sur ce pont ! »

Le choix retenu par la municipalité a été la construction d’un nouveau pont d’un coût d’environ 1,5 M€ HT. Les travaux ont débuté à l’été 2022. Toute la maçonnerie était terminée et le tablier métallique devrait être réalisé ce printemps et posé durant l’été.

La suite du mandat

Dans une seconde partie de discours le maire a abordé la deuxième moitié du mandat durant laquelle les chantiers en cours seront achevés : les Choseaux et la Croix Fry.

Dans le même temps le conseil municipal lancera la réhabilitation de l’appartement situé sous la mairie ainsi que celui situé dans le bâtiment de la crèche qui sont de « véritables passoires énergétiques ». Il sera aussi question de la poursuite de remise en état des alpages communaux et en priorité sur l’habitation et l’assainissement de l’alpage du Fier d’en-bas. Des travaux sur le réseau d’eau pour la sécurisation sont également dans les cartons, ainsi que la remise en service de la source de Comburce « qui fait toujours l’objet d’une interdiction d’exploitation de l’Agence régionale de santé ».

La zone de loisirs située sous la mairie et sur le terrain en face de la poste devrait être aménagée d’ici trois ans et la réflexion se poursuivra quant au devenir du bâtiment de l’ancienne mairie école.

Pour réaliser des économies, un programme pluriannuel de remplacement de l’éclairage public par des ampoules LED est aussi lancé.

Stéphane Chausson a surtout mis en avant son équipe, ses adjoints en particulier, et tous ceux qui œuvrent dans l’ombre au service de l’intérêt général dans un contexte où l’adaptation reste le maître mot.


Subventions départementales

Lors de la commission permanente du 16 janvier, le Conseil départemental a attribué à la commune de Manigod 347 000 euros pour le projet d’aménagement du col (espaces de stationnement et réorganisation des usages du col) ; 1,8 M€ pour la construction d’un bâtiment d’accueil et de services (projet hors multi-accueil et logements saisonniers) et 10 500 euros pour la réalisation d’une aire d’accueil vélos dans le cadre du projet d’aménagement et restructuration du col de la Croix Fry.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
De M. Pierre Baugey, habitant du Grand-Bornand, moniteur de ski, ancien conseiller technique et sportif de la Jeunesse et des Sports et ancien conseiller municipal.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
6.50 € N°164
juin/Juillet 2024

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous