Sommaire du journal N°147 - Août/Septembre 2021

Chers lecteurs,

C’est un effet de la pandémie, on n’ose écrire « positif » tant cette pandémie est un drame national, mais « encore plus qu’en 2020, la montagne est une valeur refuge pour les Français », commente Jean-Luc Boch, président de l’Association nationale des maires de stations de montagne (ANMSM) en s’appuyant sur les chiffres de fréquentation prévus pour cette saison estivale en hausse de 25% en moyenne par rapport à l’an dernier. Seule ombre au tableau, l’absence de vacanciers étrangers en attendant la généralisation européenne du pass sanitaire qui pourrait permettre de voir revenir les Belges et les Hollandais notamment.

De nombreux évènements sont au rendez-vous et, parmi eux, le plus prestigieux, le festival Au Bonheur des mômes au Grand-Bornand qui revient après une année sans. Trente-cinq compagnies offriront, du 23 au 27 août, une centaine de représentations dans huit lieux différents du village. Deuxième édition cette année du Festival des musiques de montagne, baptisé Alps-Music, qui permettra, du 27 au 29 août dans toutes les communes des Aravis, de (re) découvrir le cor des Alpes ou le yodel.

Animations plus « musclées » avec les courses à pied du célèbre Bélier de La Clusaz (20-22 août) et le Derby des alpages pour les vététistes (4-5 septembre) à La Clusaz.

Cet été verra aussi se tenir les assemblées générales des associations de résidents secondaires, la doyenne (Résidents de La Clusaz) aura lieu le 6 août et la plus jeune (Air Grand-Bo) le 16 août au Grand-Bornand.

Claude Fouchier

Revue de web

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous