Sommaire du journal N°44 - Juin/Juillet 2004

Chers lecteurs,

Nous consacrons ce numéro, comme nous en avons pris l'habitude tous les trois ans, à des entretiens avec les maires. Ceux-ci se situent à mi-mandat. L'occasion de faire le point sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire en fonction des projets présentés à leurs électeurs. Au Grand-Bornand, l'ambitieux aménagement du Chinaillon, qui commencera l'an prochain, marquera le mandat. A La Clusaz, où l'urbanisation des dernières décennies a été spectaculaire, il revient à la municipalité des tâches plus ingrates : remettre au niveau les réseaux d'eau et d'assainissement, sécuriser les torrents, etc. Pas de quoi faire «briller le mandat», selon l'expression savoureuse du maire, Claude Comte, mais ces travaux sont «impératifs». Une préoccupation est commune aux maires : la pression foncière. Les prix de l'immobilier qui ont explosé interdisent aux jeunes d'habiter sur place. Les élus guettent donc toutes les opportunités pour acquérir du foncier et permettre leur installation. La coopération intercommunale au sein de l'entité des Aravis, qu'a rejointe Manigod, ne peut être que bénéfique aux communes ne serait-ce que sur le plan promotionnel. Il reste à relier les domaines de La Clusaz et du Grand-Bornand de façon à ne pas être «marginalisés face à la concurrence des massifs reliés», comme le souligne le maire du Grand-Bornand, André Périllat. Les maires n'oublient pas pour autant la saison estivale. Et, de ce point de vue, l'étape du Tour de France au Grand-Bornand, en permettant à des millions de téléspectateurs de découvrir les Aravis vus d'en haut – en croisant les doigts pour qu'il fasse beau – constituera une promotion exceptionnelle.

Aravis

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Livres

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
3.50 € Aravis
N°163
Avril/Mai 2024

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous