Sommaire du journal N°54 - Février/Mars 2006

Chers lecteurs,

C'est un véritable satisfecit que le commissaire-enquêteur a décerné à la municipalité du Grand-Bornand pour l'aménagement du Chinaillon en soulignant que «beaucoup de personnes recherchent actuellement une montagne authentique et préservée que beaucoup de communes-stations ont du mal à garder car trop souvent les intérêts particuliers sont trop forts par rapport à l'intérêt général.» Évidemment, ici comme partout ailleurs en montagne, des propriétaires qui avaient espéré vendre leurs terrains à prix d'or se sentent lésés. Certains d'entre eux, en guise de rétorsion, ont voulu s'opposer au damage des pistes de ski de fond passant sur leurs propriétés. Le maire a passé outre au nom de l'intérêt général en faisant appel au «bon sens des propriétaires». Il n'est pas facile d'être maire dans une station de montagne ! Gageons que les différends s'aplaniront, au moins le temps des JO, où tous les Bornandins, les Cluses et les Manigodins feront cause commue pour soutenir leurs champions, avec une attention particulière pour Vincent Vittoz, le skieur de fond, qui représente un espoir de médaille.

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Livres

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous