Sommaire du journal N°84 - Février/Mars 2011

Chers lecteurs,

La commission d'évaluation du Comité olympique international séjourne, ces jours-ci, dans les Aravis et le Pays du Mont-Blanc pour visiter les sites proposés par la candidature d'Annecy aux JO de 2018 dont le dossier a été déposé le 11 janvier. Un dossier où n'apparaît plus le directeur général, le champion Edgar Grospiron, qui a démissionné en décembre parce qu'il estimait que les moyens financiers accordés étaient insuffisants. Ce qui n'a pas, on s'en doute, amélioré les chances françaises aux yeux du CIO.
Le scepticisme ambiant n'empêche pas certains élus des Aravis de rêver. Tels ceux de Saint-Jean-de-Sixt où la commission technique de la candidature a projeté, au dernier moment, d'installer un village olympique capable d'héberger 1 200 athlètes.

Les études de l'Observatoire départemental de Haute-Savoie sont toujours intéressantes et instructives. C'est ainsi qu'on apprend que les délais de ventes de l'immobilier – maisons ou appartements – ont diminué. Il faut compter aujourd'hui de 6 à 20 mois pour vendre son bien alors qu'il fallait attendre jusqu'à 40 mois il y a deux ans. Les prix restent toutefois élevés : 5 500 euros le m2 en moyenne en station. On apprend aussi que les Hauts-Savoyards ont le plus haut niveau de vie en France après l'Ile-de-France. Une performance due en grande partie aux quelque 56 000 frontaliers qui passent la frontière helvétique presque chaque jour.

Dernière minute

Aravis

Haute-Savoie

La Clusaz

Le Grand-Bornand

Manigod

Saint-Jean-de-Sixt

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous