Montagne - N°125 - Décembre/Janvier 2017

A chacun sa mascotte

Les petits skieurs d’aujourd’hui resteront-ils les «grands» skieurs de demain. L’érosion de la masse «skieuse» étant un des soucis auquel doivent faire face la plupart des stations, ce n’est donc pas sans raison si beaucoup tentent de conforter leur offre famille et de séduire les «têtes blondes». Notamment grâce à l’intervention de «charmantes créatures», que l’on retrouve sur les pistes ou dans les différents outils de communication. Petit tour (non exhaustif) du bestiaire montagnard : Piou-Piou, le poussin des ESF, le Chat Rivari de Châtel, Gaston, l’ourson de Villard-de-Lans, Caly, le Bonhomme de neige de Corrençon, Draz, le dragon de Praz-sur-Arly, Loustic, le gentil loup de Gérardmer, Opoual, le Yéti de La Bresse, Boukty, le bouquetin des Menuires, L’Happy, le joyeux lapin des Orres ou encore, Charlotte la marmotte à Saint-Gervais. Une joyeuse ménagerie à (re-)découvrir cet hiver sur les pistes. 

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
Nous avons reçu un courrier de M. Jean-Claude Rolland, propriétaire d’une résidence secondaire au Grand-Bornand, sur la suppression de la gratuité du forfait ski pour les seniors ; courrier d’abord envoyé au président de la SAEM des remontées mécaniques du Grand-Bornand en date du 13 janvier. M. Rolland souligne qu’il en fait plus un problème de principe que financier et pense qu’il n’est pas le seul à être choqué par cette mesure mesquine.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous